Rédaction web : Zoom sur la technique des 5W

Sur internet, les articles sans structures ou qui apportent peu d’informations ont peu de chances d’attirer l’attention. Pour capturer plus de public à lire une rédaction web, quelques règles éditoriales s’imposent pour avoir à la fois un contenu riche et un texte soigné et ordonné.

Qu’est-ce que la règle des 5W ?

Les 5W se retrouvent dans les méthodes appliquées à l’écriture journalistique. Ils sont également recommandés dans la rédaction pour le web. Who, What, When, Where, Why, ou qui fait quoi, à quel moment, où et pourquoi ? Cette longue question synthétise les interrogations du rédacteur face au contenu qu’il s’apprête à produire. La règle prévaut quel que soit le support auquel il s’adresse. Site internet, journal, livre ou programme de télévision s’en servent pour rédiger et résumer des informations essentielles. En effet, les journalistes tout comme la police ou les chercheurs font partie des personnes et organisations qui utilisent quotidiennement cette technique. Cette règle d’or est aussi transplantée dans les productions éditoriales d’une agence de rédaction web. Elle présente l’avantage de donner une direction précise lors d’une investigation policière ou scientifique. Dans le cadre de la rédaction pour le web, elle s’impose automatiquement et doit absolument faire partie des préoccupations du rédacteur.

Les 5W, un indicateur pour le lecteur

Les 5W vont structurer le contenu d’un article publié sur la toile. Elles informent le lecteur et permettent de le conduire vers un site particulier. En effet, grâce à cette technique, il est possible de faciliter le référencement naturel d’un article. Cette méthode résume les grandes lignes d’un article en quelques mots qui sont la réponse aux questions recherchées par l’internaute.
Par conséquent, ces 5 W permettront de garder le public sur le site visé. Si bien que les chances de le voir transformer sa visite en achat ou de le voir partir à la visite des autres pages augmentent significativement.